Le territoire de l’Aop Seyssel s’étend sur 3 communes ; Seyssel Ain, Seyssel Haute-Savoie et Corbonod. C’est une des plus petites Aop de France mais aussi l’une des plus anciennes car reconnue depuis 1942.

Les vignes s’étendent sur les deux rives du Rhône, situées entre 200 et 400m d’altitude.

C’est au 10e siècle que les premiers écrits mentionnent la vigne dans la région. Comme dans beaucoup de régions françaises à cette époque, les moines établissaient les premiers monastères ou abbaye et y développaient la vigne. Dans le pays seysselan, les moines possédaient un monastère appelé La Chartreuse d’Arvière, situé dans la combe du massif du grand colombier sur la commune de Lochieu. Ils descendirent dans la vallée de Corbonod pour cultiver la vigne et principalement le cépage Altesse. Ce dernier est un cépage qui aurait été rapporté de l’ile de Chypre au XIVe siècle par Anne de Lusignan, fille du Roi de Chypre, qui épousa un duc de Savoie. Le duc aurait confié ce cépage aux moines afin qu’ils le développèrent sur la vallée Seysselane. A Eilloux, ils y possédaient un cellier dans lequel ils vinifiaient leurs vins, qui de nos jours n’est autre que notre caveau de dégustation.

59.jpg60.jpg

Actuellement, 90hectares de vignes profitent d’un climat plutôt favorable à leur développement, poussant sur des pentes d’alluvions glaciaires ou sur des molasses argilo-calcaires.

Sur ce vignoble est vignoble est produit des vins tranquilles mais également des vins mousseux principalement par deux cépages blancs originaux et spécifiques à ce terroir ; L’Altesse (ou la Roussette de Seyssel comme appelé anciennement) et la Molette (typiquement local). A eux deux, ces cépages représentent 90% du volume vinifié sur le domaine.